Actions pour La Justice, Le Développement et Les Droits Humains

AJDDH

Numero 02, Abbé KAOZI, Commune Makiso/RDC; Telephone: +243971434546 ; Mail: ajddhrdcongo@gmail.com

 

 

PLADOYER & DESCENTE

  • Mener des Plaidoyers auprès des institutions étatiques, des Représentations diplomatiques accréditées en RDC, des organisations internationales, régionales, sous-régionales, nationales et locales en faveur de la Justice, le Développement et les Droits Humains.
  • Offrir de l’assistance non seulement Judiciaire en faveur des Défenseurs des Droits Humains et des militants pro démocratie mais aussi Humanitaire à l’endroit des populations déplacées et des réfugiés ;

Actions pour la Justice, le Développement et les Droits Humains, AJDDH, ONG

L’AJDDH en tant qu’une des organisations membres du CASC (Collectif d’Actions de la Société Civile), se félicite de sa participation active à travers son Directeur Exécutif et d’autres de ses membres à la marche pacifique du 31 juillet 2017 à Kisangani exigeant à la CENI de publier le calendrier électoral afin que les élections soient organisées avant le 31 décembre 2017 selon les accords de Saint Sylvestre ayant accordé aux institutions actuelles une légitimité sociologique…

marche pacifique

C’est de cette façon que nous avons pleuré les vies perdues au Kasaï, à Tarah et témoigné de notre soutien à toutes les femmes et filles violées dans les Kivu….C’était ce soir au Festival Ngoma VIIième édition..

#Invalidation_des_passeports_semi_biométriques, usage irrationnel du pouvoir du peuple contre ce même peuple.

Après avoir rappelé que le contenu du Communiqué Officiel n°130/001/2017 du 15 septembre 2017 constitue une violation flagrante des dispositions conventionnelles (#Article_13_de_la_Déclaration_Universelle_des_Droits_de_lHomme) et constitutionnelles (#articles_30_et_34_de_la_Constitution_de_la_Rdcongo), l’ONG-#Actions_pour_la_Justice_le_Développement_et_les_Droits_Humain#AJDDH en sigle, exige du gouvernement congolais le retrait de cette décision.

Après le retrait de la décision d’invalidation des passeports semi-biométriques, que le gouvernement qui doit diriger selon le sens de mesure des intérêts des congolais prenne les décisions suivantes :

1. Tenant compte de la pauvreté des peuples congolais, que les passeports semi-biométriques continuent leur circulation jusqu’à leur expiration comme c’est la pratique dans beaucoup de pays.

2. Tenant compte de l’impératif sécuritaire et du caractère imminent de faire disparaître les passeports semi-biométriques de la circulation pour les biens des congolais, que l’Etat prenne en charge à ses frais la délivrance des passeports biométriques en faveur des porteurs des passeports semi-biométriques contre remise de ces derniers.

Fait à Kisangani, le 23 septembre 2017

Pour AJDDH

Me Elly Kayembe