Actualités, Rapports

TABLE RONDE DU 20 NOVEMEBRE 2020 ENTRE LES AUTORITES POLITICO-ADMINISTRATIVES, MILITAIRES ET POLICIERES DU NORD-KIVU ET LES JEUNES DES MOUVEMENTS ASSOCIATIFS ET CITOYENS DE GOMA AVEC L’APPUI D’AFD, FONDATION DE FRANCE, FONDATION POUR LES DROITS HUMAINS, DEFI ET AEDH

Les quatre ateliers de formation organisés par l’ONG-AJDDH à Goma dans le cadre de la mise œuvre du projet « Promotion de la démocratie et la participation des citoyens à la gestion des affaires publiques locales à Goma dans le Nord-Kivu », ont débouché à des solutions alternatives concrètes aux différents maux qui gangrènent la vie publique dans la ville de Goma au Nord-Kivu.

L’objectif étant celui de faciliter l’élaboration des politiques publiques qui prennent en compte les aspirations profondes des gouvernés afin d’améliorer durablement leurs conditions de vie, il a été impérieux d’offrir un cadre d’échanges pacifiques et directs entre gouvernants et gouvernés. C’est ainsi que le 20 novembre 2020, dans la salle de conférence  de l’hôtel BAKANJA à Goma, l’ONG AJDDH a organisé une table ronde réunissant d’une part les autorités politico-administratives, militaires et policières et d’autres part, les jeunes mouvements associatifs et citoyens dont le programme se présentait de la manière suivante : accueil et mise en place des participants, arrivée des partenaires locaux et internationaux,  arrivée des autorités politico-administratives (Bourgmestres des communes de Goma et Karisimbi, chef de la division de la jeunesse, Maire de la ville de Goma, Commissaire provincial de la PNC/Nord-Kivu ;

Commandant de la 34ième région militaire FARDC/Nord-Kivu, Ministre provincial de la jeunesse/Nord-Kivu, Président de l’Assemblée provincial du Nord-Kivu), arrivée du Gouverneur de province du Nord-Kivu, hymne national, présentation de l’ONG-AJDDH par le chargé des programmes Jedidia MABELA, présentation du contexte du projet par l’Assistante au Programme Madame Divine AMANI, présentation des propositions des jeunes aux autorités et aux partenaires à la cérémonie par Madame Tsheza SWANA une participante, remise au Gouverneur et au Président du Bureau de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu du document de plaidoyer des jeunes de la ville de Goma, mot de son excellence Monsieur le Gouverneur de Province du Nord-Kivu pour clôturer l’activité, photos de famille, et rafraichissement.

Cet exercice démocratique a permis de rapprocher les autorités des jeunes des mouvements citoyens et associatifs de Goma qui, faute de mieux, recourent très souvent aux manifestations publiques pour exprimer leur indignation comme premier moyen de revendication.  L’ONG AJDDH a de ce fait permis de rajouter à cette démarche qui du reste est légitime et démocratique, le paradigme de plaidoyer direct qui permet en plus de s’indigner, de faire des propositions concrètes sur les maux de la société. Par cet exercice, l’ONG AJDDH a créé un cadre d’échange entre les autorités et les jeunes de Goma pour résoudre pacifiquement les problèmes liés à la société avant de recourir aux  manifestations publiques après avoir observé l’échec de ces échanges.

Lire Aussi